Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

Campagne de sensibilisation et de communication de l’Anpe et de Good deeds day : Obtenir les clés de réussite du volontariat et de l’animation de projets

L’Agence nationale pour l’emploi (Anpe) et ses partenaires ont initié un projet de formation de 1000 entrepreneurs sur deux thématiques. S’engager à faire du volontariat, la gestion et l’animation d’un projet. Une première série de formations a été lancée le mardi 6 février à Abomey-Calavi, pour les jeunes du département de l’Atlantique.


La première séance de cette formation, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie de l’ANPE en vue de la promotion du volontariat. Laquelle stratégie est basée, entre autres, sur des actions de sensibilisation et de communication.

« La campagne vise à informer le public, les Ong, les jeunes, que le volontariat est une bonne chose et qu’il peut contribuer au développement de notre pays », a souligné Colombe Doyigbé, directrice des Ressources humaines de l’Anpe. L’activité est organisée en collaboration avec l’Ong internationale Good deeds day (Journée de la bonne action). Dans son mot introductif, Tchindro Monguede, l’un des acteurs de Good deeds day Bénin, a rappelé les raisons qui justifient l’organisation de la formation à l’endroit des jeunes.

« Nous avons l’intention d’accompagner la jeunesse béninoise dans le volontariat… Quand nous étions au Kenya l’année dernière, nous avons échangé sur l’innovation et l’inclusion au niveau de nos projets. Vu que nous sommes en partenariat avec l’Anpe, nous nous sommes demandé dans quel sens innover. Après maintes réflexions, nous avons retenu d’accompagner les jeunes à mieux animer les projets », a-t-il fait savoir. A l’en croire, généralement lorsque les jeunes sortent fraîchement des universités et sont recrutés dans une structure, ils ne savent par où commencer le travail pour lequel ils ont été embauchés. C’est pourquoi Good deeds day et l’Anpe ont jugé utile d’outiller mille jeunes volontaires afin de leur donner les armes nécessaires pour travailler au sein des Ong et autres.

« Je crois fermement qu’avec le volontariat, vous allez pouvoir aider les communautés, des gens dans leur vie quotidienne et que vous serez aussi cités comme personnes ressources dans la société… », a déclaré Kaynan Rabino, directeur général de Good deeds day.

Au cours de la formation, les participants ont été entretenus sur les attributions de l’Anpe et ses différents projets à l’endroit de la jeunesse et le volontariat, ses principes, l’approche du volontariat au niveau de Good deeds day et comment l’organisation essaie de promouvoir cela. Aussi, les jeunes ont-ils été formés sur la gestion et l’animation d’un projet.


Le Journal de NOTRE EPOQUE