Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

Camp de chirurgie à l’hôpital de zone de Klouekanmey : Lion’s Club Cotonou Azur et ses partenaires donnent la lumière à une cinquantaine de malades de cataracte

La zone sanitaire de Klouekanmey accueille depuis le 4 décembre 2023, une campagne de chirurgie de la cataracte. Organisée par Lion’s Club Cotonou Azur et ses partenaires, cette édition qui est la quatrième entend offrir l’occasion à environ une cinquantaine de malades de revoir la lumière. La campagne qui a démarré le 4 décembre prend officiellement fin le 8 décembre.



Ils sont nombreux à s’inscrire pour bénéficier de cette assistance médicale. Alexis AHUINI, directeur de l’hôpital de zone dira que « cette mission chirurgicale foraine financée par Lion’s club devient une opportunité pour la population béninoise en général et en particulier celle de Klouekanmey sous le leadership de la direction générale de la médecine hospitalière et des explorations diagnostiques du ministère de la santé ». A entendre celui-ci, « Tel que vous l’avez constaté le besoin existe sans doute pour le grand nombre qui a répondu présent. C’est un merci sans fin puisque cette activité que vous êtes en train de mener n’est rien d’autre qu’une œuvre sacerdotale ». « Nous sommes reconnaissants de votre passage qui apportera sans doute de la lumière dans la vie de nos populations. Nous espérons une autre édition, un partenariat constant », laisse-t-il entendre.
Médecin coordonnateur zone sanitaire Klouekanmey, Olivier DANDJLESSA dora que « c’est une grande joie qui nous anime aujourd’hui et nous tenons très sincèrement à dire gratitude infinie à Lion’s Club Cotonou Azur». Ceci, dira-t-il « pour avoir choisi la zone sanitaire pour le Camp dans le département du Couffo pour mener cette intervention qui est la campagne de chirurgie ophtalmologique à l’endroit des patients ». « Ayant des problèmes de cataracte, il faut dire que vous avez constaté vous-même l’affluence depuis hier et depuis l’annonce de cette information, nous n’avons plus la paix des messages par ici par là et même au-delà de notre zone sanitaire »
Pour le médecin coordonnateur, « le plateau technique pouvant permettre aussi de prendre en charge cette pathologie n’est pas disponible au niveau de l’hôpital et quand j’ai vu la crème des crèmes entrée sur notre terre pour offrir le service de soins à nos paisibles populations cela m’a fait vraiment chaud au cœur ». Il souhaite une autre édition quitte à permettre aux patients qui n’auront pas la chance cette fois-ci et qui déjà seront diagnostiqués puissent être sur une liste d’attentes et bénéficier à leur tour de l’intervention pour le plaisir de nos populations ». Le médecin garantit de « la disponibilité des agents au niveau de l’hôpital à pouvoir offrir les soins postes opératoire parce que à cause le poste opératoire aussi est combien très important pour des interventions chirurgicales »
Le représentant du maire de Klouekanmey, Merkior Serpos NINI, chef cellule juridique de la mairie dira ses remerciements à Lion’s pour le choix de Klouekanmey. « Cela nous permet de soulager tous ces populations qui n’ont pas les moyens de se faire accorder les soins appropriés, c’est pourquoi nous vous disons un grand merci ». « Nous vous témoignons notre gratitude par rapport au choix porter sur notre commune.
Le président de Lion’s Club Cotonou Azur, Barthélémy MAMA explique que « ce projet phare fait partie de l’ADN de notre club. Et c’est avec un réel plaisir que nous le voyons reprendre 4 ans après la dernière édition » Il précise que « C’est une œuvre sur laquelle Lion’s international s’est positionné depuis l’appel d’Hélène Keller en 1925. Donc, on peut dire qu’on est au service des aveugles et malvoyants depuis près de 100 ans ». Pour le président, « Lion’s Club International s’est repositionné encore pour les prochains 100 ans ». Il fait savoir que « Pour la vie et les clubs nous sommes somme également engagés, donc après notre génération d’autres générations continueront à travailler pour la vie ». Barthélémy MAMA souligne que « l’objectif spécifique de ce camp de cataractes que nous organisons sur quatre jours est d’opérer au moins 50 cas bien sûr en faveur des indigents de notre zone sanitaire ». Il dit ses mots de gratitude à l’endroit des autorités du ministère de la Santé pour leur accompagnement constant, les amis Lions et tous les donateurs pour leur immense contributions à la réalisation de cette œuvre ».

Le Journal de NOTRE EPOQUE