Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

CAFÉ MÉDIAS PLUS: : “Avant notre avènement, il n’y a jamais eu un championnat de football féminin” dixit Claude PAQUI

Invité le vendredi dernier du panel de discussion; Café Médias Plus, le secrétaire général de la Fédération béninoise de football Claude PAQUI s’est entretenu avec les professionnels des médias sur l’état actuel du football béninois. De la non installation de la direction technique nationale à l’existence d’une équipe nationale de beach-soccer en passant par la préparation des U20 qualifiée pour la CAN Égypte 2023, l’homme a apporté sa part de vérité sur ces différents points.

Dans quelques semaines, le comité exécutif de la Fédération béninoise de football va connaitre le renouvellement de ces membres le 20 août prochain. Pour l’heure, place au bilan de la première olympiade dirigé par le président Mathurin De Chacus. Longtemps interpelé sur la non mise en place d’une direction technique nationale structurée, le secrétaire général de la Fbf a tenté d’apporter une réponse aux hommes des médias “Nous étions partit sur la base de mettre en place une direction technique nationale type et à la normale. Le directeur technique avec quatre départements. C’était la la volonté du comité exécutif dirigé par le président Mathurin De Chacun mais, nous sommes dans un pays où tout ce qui est équipe nationale relève du pouvoir d’État. Le ministère des sports avait une vision plus grande que la notre. Il ne veut pas que nous nous arrêterons juste au niveau des quatre départements pour la direction technique et a pensé que nous pourrons mettre en place une direction technique bien étoffée et bien structurée sur le plan national avec des structures décentraliser dans les départements et les communes” a-t-il expliqué avant d’ajouter “Nous sommes tellement complice et nous ne voudrions pas qu’il y ait des clash entre l’autorité ministérielle et la comité exécutif, nous voudrions une bonne collaboration. Nous avons ainsi donc choisi d’aller doucement et cela prend du temps aux yeux de bon nombres d’auteurs. Ils ont raison mais ça finira par ce faire”.

Un bilan élogieux à l’actif du comité exécutif

Dressant un bref bilan de la Fédération béninoise de football après quatre années de gestion, Claude PAQUI n’a pas manquer de rappeler les efforts de la Fédération à donner un nouveau visage au football béninois notamment avec la réorganisation du football béninois où depuis deux ans il existe un championnat national. Une première au Bénin depuis les indépendances indique ce dernier. “Avant notre avènement, il n’y a jamais eu un championnat de football féminin. Il ne faut pas avoir honte de dire ce qui a été fait de bien. Le bilan au niveau du football féminin béninois est positif. Nous avons quitté l’étape des tournois d’une semaine pour un championnat régulier avec deux divisions et bientôt une troisième division naîtra incessamment avec uniquement des filles âgées de moins de 17ans à fin de fournir des joueuses à cette catégorie”, a t il déclaré.
Sur la question de la préparation de l’équipe nationale junior qualifiée pour la CAN U20 Égypte 2023, Claude PAQUI a indiqué que la méthode de préparation de la Fédération béninoise de football est que chaque sélectionneur dépose son planning de préparation. Ledit planning selon le secrétaire peut être accepté intégralement comme il peut être revu. Il a rassuré que la préparation va démarrer d’ici là, afin que l’équipe puisse bien se préparer.

Sur la question de l’équipe nationale de beach soccer

Sur cette question, le secrétaire général de la Fédération béninoise de football a indiqué que la mise en place d’un championnat digne du nom va engendrer d’ici peut la mise en place d’une équipe compétitive de beach-soccer.

Signalons que les questions de réfections du siège actuel de la Fbf et de celui qui abrite la ligue professionnelle ont été abordé et que des réfections et construction sont annoncé.


F. A