Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

Après son échec aux Communales, Moufidath Adjokè GBADAMASSI n’entend pas abandonner la combat.

Femme leader très engagée, Moufidath Gbadamassi est une militante du parti Union progressiste, section Pobè. Candidate aux dernières élections communales, elle n’a pas pu tirer son épingle du jeu sur le terrain. Mais loin d’elle, l’idée de sombrer dans le découragement. Elle est plus que jamais prête à relever de nouveaux défis politiques.

Reed Cathy disait ‘’ les échecs servent de répétition au succès’’. Moufidath Gbadamassi l’a compris. C’est pourquoi son échec aux dernières échéances électorales à Pobè n’émousse point son ardeur à impacter positivement sa ville à laquelle elle tient beaucoup.
Entrée en politique pour avoir le pouvoir de prise de décision, Moufidath Gbadamassi est plus que jamais prête à continuer son combat pour que « l’allaitement maternel exclusif » soit une réalité concrète pour les mères nourrices de sa commune, à contribuer de façon concrète à l’éducation et l’instruction des apprenants, surtout les filles, à se battre pour que l’autonomisation des femmes soit une réalité à Pobè, surtout pour les femmes rurales pour leur accès à la terre. Elle est disposée à se mettre à la disposition des jeunes pour une vie citoyenne plus accomplie et serviable et à faire en sorte que le patrimoine culturel et touristique de sa ville devienne une richesse innovante où chaque acteur culturel vit de son œuvre.
Mais comment va-t-elle s’y prendre pour réaliser ses rêves ? Les tous prochains jours nous fixeront.
Pour le moment, souhaitons lui beaucoup de courage pour la suite de sa carrière politique.