Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

Examens de fin d’année  : Alimentation et hygiène de vie dans la période de révision

Les candidats aux divers examens vont plancher dans quelques semaines. Pour les examens de fin d’année : quelle alimentation et quelle hygiène de vie pour les candidats dans là période des révisions? Nous en parlons avec Docteur Romuald Aitchéhou BOTHON, Pédiatre des armées.
En Juin les apprenants vont composer pour les différents examens.
Durant cette période de préparation que conseillez-vous aux parents côté alimentation
Bonjour Mme Lawani.
Le papa des bouts de chou va profiter de votre interview pour parler de tous les examens en général car aussi bien le cep, le BEPC que le bac et même les examens post universitaire c’est le même rituel qu’il faut respecter au risque même de se perturber inutilement si on commence à changer les habitudes
Pour mettre les choses dans leur contexte, faut dire que c’est un examen pas un concours. Quand on dit examen c’est une évaluation globale de ce que vous avez l’habitude de faire. Ce n’est pas à un mois de la chasse qu’il faut commencer à dresser son chien. Si vous l’avez bien dressé, tout se passera comme une lettre à la poste mais dans le cas contraire vous allez peut-être compter sur la providence divine comme le font bon nombre de candidats mais cela n’aboutit pas souvent.
En ce qui concerne l’alimentation, il faut éviter de trop perturber le régime alimentaire du candidat mais toutefois il y’a des aliments qu’il faut privilégier pour diminuer la fatigue et booster la mémoire : il faut diminuer la consommation de viande rouge et de graisse parce leur digestion est difficile donc le candidat aura tendance à toujours avoir sommeil après leur consommation.
Il faut privilégier les fruits légumes et poissons et surtout les aliments riches en omégas 3 tel que les huiles de soja l’huile de noix de cajou. Je cite les huiles des cultures africaines parce qu’il faut éviter de croire que l’Afrique n’a pas de bonne huile.
Nous avons également le fromage peulh qui est très bon. Les oeufs de cailles, le thon, les sardines, et les fruits de saison Surtout que la période des examens est la période des mangues et pastèques.
Certains parents foutent sérieusement la pression aux enfants les dernières semaines avant l’examen, que leur conseillez-vous?
La pression est inutile et je dis bien inutile. La pression, il faut la mettre de façon douce depuis le début de l’année et non à l’approche des examens parce qu’il faut savoir que naturellement à l’approche des examens qu’on le veuille ou non, y’a une sécrétion naturelle des hormones comme l’adrénaline qui entraîne une augmentation des phénomènes physiques endocriniens de l’organisme avec donc une pression naturelle donc il faut pas en rajouter sinon on met le candidat en difficulté : il vaut mieux l’aider à ; assurer qu’il a tous les cours ; compléter ce qui est incomplet ; le stimuler à faire des fiches ou des aides mémoires pour chaque cours
Faire dormir l’enfant tard et le réveiller tôt pourrait porter un coup à sa santé ?
Si vous voyez un parent qui dit à son enfant de dormir tard et de se lever tôt ,il faut savoir que lui-même à l’école il avait des difficultés . Et il n’a pas compris que ces difficultés viennent du fait qu’il dormait peu. Le sommeil est très important pour recharger la mémoire. Voilà pourquoi on dit souvent que les gros dormeurs sont intelligents. Parce que lorsqu’ils se réveillent leurs cerveaux ont suffisamment d’espace et d’énergie pour emmagasiner les cours à nouveau. C’est le principe de remplissage d’un seau avec des cailloux ou des graviers, si vous chargez en désordre vous allez en prendre peu, mais si vous chargez et que laissez le temps pour que cela se tasse bien avant de continuer alors vous allez en prendre beaucoup dans la bouteille.
On remarque souvent qu’à l’approche de l’examen certains enfants se plaignent de migraine. A quoi peut-on imputer celà et que peut faire le parent face à ça ?
Les migraines avant les examens sont la réunion des 3 phénomènes plus haut mal gérés. Quand tu es en pleine période de révision c’est le cerveau qui a besoin d’une masse de sang plus importante, c’est comme ça que l’organisme fonctionne, si vous courez c’est les pieds et les mains qui ont besoin de plus de sang pour qu’ils puissent être capable de vous faire courir, vous mangez c’est l’estomac qui a plus de sang. Ainsi de suite. Donc si vous comprenez ce principe vous comprenez que si vous révisez c’est le cerveau qui doit avoir une bonne quantité de sang pour vous permettre d’être concentré. Donc mon cher candidat si pendant la période tu manges mal, l’estomac va prendre tout le sang et le cerveau qui est un organe noble c’est à dire programmer pour se sacrifier au profit des autres manquera de sang donc d’oxygène ce qui fera venir la migraine. Si tu te mets une pression énorme même phénomène le cerveau est occupé à faire descendre toutes les hormones que tu augmentes donc comme conséquence il y a la migraine. Si tu ne dors pas bien le cerveau n’a pas le temps de se recharger les batteries pour être à même de capitaliser les cours que tu envoies, ce qui fera apparaître la migraine. Donc la règle est simple pour s’apprêter pour les examens
JE MANGE BIEN, JE DORS BIEN, JE STRESSE MOINS, JE SUIS MOINS FATIGUÉ, JE MÉMORISE MIEUX….. DONC JE COMMENCE À ÊTRE OPÉRATIONNEL POUR LES EXAMENS
5- Les enfants qui ont certaines pathologies comme l’asthme, la drépanocytose, et autres entrent souvent en crise à l’approche de l’examen. A quoi cela est dû ? Quelles précautions les parents doivent prendre?

En ce qui concerne les maladies Comme l’asthme et la drépanocytose qui se réveillent en période des examens, il faut dire que c’est pas seulement ces maladies mais tout le système immunitaire qui est au repos parce que l’organisme est sollicité pour faire un travail cérébral et le cerveau étant le maître d’ouvrage de l’organisme comme il est occupé tout le monde devient fou.
Donc l’astuce est simple, il faut renforcer le système immunitaire par:
Le déparasitage systématique si vous avez oublié, les asthmatiques doivent prendre leur précaution d’usage pour avoir leur traitement de fond et éviter tout ce qui déclenche leur crise,
Les drépanocytaires doivent suivre minutieusement leur protocole et les autres enfants on peut y associer du fer à quelques mois de l’examen pour augmenter leur taux d’hémoglobine pour que le cerveau ne manque pas du sang pour retenir les cours.
Il faut aussi donner des aliments riches en vitamines C comme les oranges ou du jus de citron ou des mirabelles, ananas. Le corrossol ou la pomme cannelle, qui sont de très bons anti oxydants. Je ne cite que les fruits qu’on trouve localement, pas besoin de faire la queue au supermarché pour bien manger.
Merci bien Docteur Romuald Bothon

Entrevue réalisée par Karimath Foumilayo Lawani.
Chroniqueuse santé et éducation

Le Journal de NOTRE EPOQUE