Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

Lancement officiel du PSIE : 2000 jeunes diplômés placés dans les entreprises chaque année à partir de juillet 2020.

L’émission “L’invité du dimanche” de la chaîne nationale a reçu ce jour, Charlemagne LOKOSSOU, Coordonnateur du PSIE, Urbain AMEGBEDJI, DG/ANPE et Achille HOUSSOU, Chef département Appui et suivi des projets du Bureau d’Analyse et d’Investigation (BAI). Les invités ont profité de cette tribune pour lever un coin de voile sur le Programme Spécial d’Insertion des Jeunes dans l’Emploi (PSIE)

Retrouvez ici quelques extraits des déclarations de Monsieur Achille HOUSSOU

“…L’État prend toute la charge de ce placement d’agent dans les entreprises. Cela comprend les salaires et charges associées. Pour un jeune qui est placé dans une entreprise retenue après le processus, l’État prend en charge, pour la première année, son salaire net, les cotisations sociales, l’IPTS, conformément au cadre de travail dans notre pays. Pour la deuxième année, l’État demande à l’entreprise de prendre en charge le salaire net, lui-même continuera de prendre en charge les cotisations sociales et fiscales, de sorte que sur les deux ans, le bénéficiaire jeune soit dans les conditions pleines d’emploi, réglementaire dans notre pays.

Le niveau de renumérotation retenu se présente comme suit:

-BAC professionnel (Salaire net de 100.000 FCFA)

-BAC + 2 (150.000f CFA net)

-BAC+3 (175.000 FCFA net)

-BAC + 5 (250.000f FCFA net)

Au niveau du programme, les dispositions sont prises pour que le processus de sélection soit très rigoureux. Tout se fera en ligne. Les entreprises et les chercheurs emploi doivent s’inscrire sur la plateforme à compter du 25 Juin prochain.”

Roméo AKLOZO