Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

Entretien très fructueux des responsables de la PMI/ANPGP et le Dr Kodjovi Atna THON : Mieux comprendre opportunités les jeunesse avec ce secteur de l’artisanat.

Le lundi 12 octobre 2020, le président de la Nouvelle Vision ”NoVi” était à la direction des petites et Moyennes Entreprises pour s’enquérir avec son staff les opportunités pour les jeunes.
La jeunesse a besoin d’être orientée de nos jours et pour cela il faut un bon leader, un bon facilitateur ou médiateur c’est à cet exercice auquel s’adonne le leader de la Nouvelle Vision , Kodjovi Atna THON depuis des lustres, qui, cette fois ci encore avec les responsables du PME/PMI permet de comprendre davantage que la jeunesse à beaucoup d’opportunités avec ce secteur et celui de l’artisanat.
C’est suite à cette compréhension et profonde réalité que le Dr Kodjovi Atna THON THON dit ceci, ”même s’il y a des raisons de douter de la bonne foi dans certains services de l’administration de notre État, il y a de quoi croire au professionnalisme et aux opportunités disponibles en faveur de nos populations dans certaines des institutions étatiques.”
Très serein et convaincu des opportunités mise à disposition désormais en faveur des jeunes, il réitère son engagement de poursuivre la lutte pour les jeunes jusqu’au bout.


Il ajoute ” Nous venons d’avoir un entretien très fructueux avec l’Agence nationale de promotion et de garantie de financement des PME/PMI (ANPGF). Des opportunités pour la jeunesse et les PME/PMI, il y en a beaucoup.”
Notons cet entretien avec les cadres de ces institutions n’est que le début car plusieurs d’autres rencontres sont pour les jours avenir avec d’autres institutions.
Cet échange s’inscrit dans le cadre d’une démarche qui a démarré ce lundi 12 octobre avec l’Union des chambres régionales des métiers du Togo (UCRM-Togo). La finalité pour nous, est de mieux connaître les institutions ayant vocation d’aider les jeunes, de développer avec elles une relation fructueuse, de découvrir les opportunités dont elles disposent pour nos populations et d’aider ces dernières à pouvoir les saisir tout en restant disponible à continuer à œuvrer pour l’atteinte des objectifs desdites institutions.