Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

Présidentielle 2021  : Message du Sursaut Citoyen pour la Paix (SCP 2021)

Message du Sursaut Citoyen pour la Paix (SCP 2021)

Béninoise et Béninois

En cette veille des élections présidentielles au Bénin, nous nous adressons d’abord aux acteurs politiques, aux hommes et femmes qui sont tentés de recourir aux moyens inacceptables, compromettant ainsi la cohésion et la paix de bien vouloir surseoir à toutes manœuvres.

En lançant la campagne dénommée ” Sursaut Citoyen pour la Paix” (SCP 2021), notre objectif est de voir la paix, avec son juste et bienfaisant équilibre, dominer le déroulement des élections à venir.

Les derniers développements de l’actualité politique et juridique de notre pays, nous amène une fois encore à croire de la nécessité de notre action, surtout en écoutant les agissements et les déclarations de nos acteurs politiques. C’est pour cela que nous demandons d’abord à ces acteurs politiques de savoir raison garder en nous épargnant des propos ou des comportements qui n’encouragent la cohésion citoyenne et surtout le vivre ensemble.

Étant dans un pays de droit, nous invitons toutes personnes ayant en sa possession des éléments pour la manifestation de la vérité de s’adresser directement aux juges en charge des dossiers.

Faisant notre, la volonté des responsables religieux de notre pays de préserver la paix, nous avons voulu poursuivre le combat et la réflexion pour la paix et c’est pour cela que nous invitons toutes les personnes apolitiques et de bonnes volontés à se joindre à nous.

Depuis le lancement du processus électoral, nous n’avons cessé de faire entendre notre voix, pour inviter tous les hommes et femmes politiques, ainsi que nous citoyens, à faire notre, la cause de la paix afin de contribuer à mettre en œuvre ce bien primordial, assurant ainsi au Bénin une élection pacifique dans une convivialité sereine et dans un respect réciproque.

L’actualité politique en effet, ébranlée comme elle l’est par l’égoïsme et par la haine, par la soif de puissance et par le désir de vengeance, a plus que jamais besoin de retrouver le chemin de la concorde et du vivre ensemble.

Compte tenu de l’enjeu électoral, la seule voie qui nous reste est maintenant de travailler pour que l’idéal de la convivialité pacifique, avec ses exigences précises, entre dans la conscience de chacun.

Eduquons nous-mêmes ainsi que les autres à la paix et à la non-violence.

C’est pour cela que pour la paix nous invitons les politiciens à établir le dialogues  afin d’éviter l’usage arbitraire de la force et d’ouvrir la voie à une solution pacifique des controverses.

A la veille de cette élection présidentielle, nous rappelons aux politiciens, aux femmes et aux hommes de tout bord, de toute région que le vivre ensemble et l’acceptation de la différence doivent être notre vécu.

Que chacun s’emploie à la non-violence et à l’acceptation du point de vue de l’autre.

QUE L’ÉTERNEL NOTRE DIEU BÉNISSE LE BÉNIN

Le Coordonnateur

Manayi KANHONOU