Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

Elections municipales et communales 2020 : L’UDBN partage les ambitions de Patrice Talon pour les communes

Message de la présidente de l’Udbn

Claudine Afiavi Prudencio ne perd pas le temps. Une semaine après l’ouverture de la campagne électorale, l’Union Démocratique pour un Bénin Nouveau (UDBN) s’investit dans une vaste opération de charme de ses électeurs. Tout en respectant les mesures édictées par le gouvernement en riposte à l’infection à Covid-19, le parti s’organise, mobilise, écoute et propose son idéal à ses militants et aux populations des 77 communes et 546 circonscriptions électorales du Bénin. Sur le terrain, la Présidente Claudine Afiavi Prudencio est également à la manœuvre pour convaincre les indécis.

Et bien sûr, sur la base d’un projet de société de proximité et axé sur les défis actuels en terme de développement local, mais qui bien évidemment ne se désolidarise pas de la vision de Chef de l’Etat, Patrice Talon et de son équipe gouvernementale. Sans être sur la même ligne idéologique que les autres partis politiques soutenant l’action du Président de la République, l’Union Démocratique pour un Bénin Nouveau (UDBN) vise dans le cadre de ces élections municipales et communales, s’inscrit dans une dynamique de relais et de partage de la politique du gouvernement.

…à la veille de l’ouverture du processus électoral et dans la démarche d’une revue de troupe, le Chef de l’Etat avait reçu le bureau national de l’Union Démocratique pour un Bénin Nouveau (UDBN). Instant d’amitié et de courtoisie politique, ce fut l’occasion pour Claudine Afiavi Prudencio de réitérer à Patrice Talon son engagement à faire triompher les valeurs et les idéaux qu’ils partagent pour le développement du Bénin. Dans le cadre de la nouvelle mandature des élus communaux et municipaux, le parti de Claudine Afiavi Prudencio compte instaurer une gouvernance plus saine tout en menant une lutte acharnée contre la dilapidation des ressources locales. La lutte contre la corruption engagée par le Chef de l’Etat depuis son avènement au pouvoir est une évidence.

En optant assurer le renforcement des capacités des élus communaux et des cadres des mairies afin de mettre fin aux cas de gestion approximative, l’UDBN s’accorde à la volonté de Patrice Talon de relever le défi de la compétence au service de l’action publique. Le parti au symbole du maïs nourricier n’est guère alors en déphasage avec le cap politique fixé par le chantre du Nouveau Départ. Selon la Présidente, les élus communaux, en raison de leur proximité et de leur contact avec la base, doivent apaiser le pays, travailler en harmonie avec les citoyens et soutenir la politique du gouvernement. L’UDBN envisage d’ailleurs traduire dans les faits, la promotion des jeunes et des femmes techniquement et moralement compétents.