Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

Fédération béninoise de football : Les journalistes sportifs béninois attendent Ogouyon au carrefour

Absent de la charpente du sport béninois depuis quelques années, le Poste de Directeur Technique National ( DTN), semble avoir trouver le client adapté pour gérer cette direction. Ainsi, c’est à travers la correspondance N°/ Réf: 160/2020/FBF /PDT/ SG/ SA du 12 Mai 2020 que l’instance dirigeante du football béninois annonce au public sportif et au ministre des sports que Adolphe Ogouyon est nommé DTN par intérim. Une nomination effectuée pour respecter les exigences de la Fédération Internationale de Football Association ( FIFA) aux dires du Secrétaire général Claude Paqui. Quels sont les avis des journalistes, Reporter sportif sur cette nomination après le processus de recrutement lancé le 6 décembre dernier? Éléments de réponse avec votre quotidien…..

L’objectif est atteint, mais le plus important reste à faire.

On pourrait se réjouir au motif de ce que le Bénin décroche enfin un DTN. Mais je reste sur ma soif.
L’appel à candidature n’avait pas pour but d’installer un directeur technique national. Plutôt une direction technique Nationale. Mais à voir la livraison, je pense que la fbf a remis une couche sur ce qui se faisait et qui ne nous amenait nulle part. Le Bénin n’a pas besoin d’un super homme comme DTN, il a besoin d’une direction technique Nationale.
La procédure de désignation est aussi selon moi matière à polémique. C’est au mépris de la règle préétablie par l’institution elle même.
Mais mon seul souci c’est le travail. C’est la fin et les résultats. A ce niveau, je voudrais que rien ne manque à cet homme. Aussi bien du point de vue matériel, financier qu’humain. C’est la clé pour déboucher sur des résultats tangibles à court, moyen et long terme. C’est le plus important selon moi.

Mémo Kouton, Journaliste, Ekétiinfo

Adolphe Ogougnon, ce n’est pas le nom le soucis, mais le travail à abattre

Vu son CV, l’homme connait le milieu du football. Je ne doute pas de ses compétences. Maintenant, il reste ce qu’on va lui assigner comme tâche, les moyens qu’on mettra à sa disposition et la façon dont il sera libre pour travailler. Je souhaiterais donc qu’on lui donne les moyens et qu’on lui laisse la main libre pour agir au nom de ses compétences. Qu’on l’entoure aussi de bonnes personnes. Je pense que c’est à ce prix qu’on lui exigera de résultats. Qu’on ne le mêle pas aux politiques d’intérêt et que lui même ne se mette à la solde de qui que ce soit mais à la solde du football béninois.

Prosper Vondjèhounkon / Chef Desk Sport Capp FM

C’est une nomination précieuse. Vous savez, c’est inacceptable pour un pays comme le Bénin, quart de finaliste à la Can 2019 de continuer par fonctionner sans une Direction technique nationale. On peut déjà se réjouir même si c’est sur le coup d’exigence de la Fifa. Vous n’êtes pas sans savoir que l’instance faîtière du football mondial est entrain d’aider le Bénin sur un certain nombre de projets dont celui dénommé “Football at school”. Et qui parle de DTN parle de la formation à la base. Vous comprenez donc combien de fois il est extrêmement important d’avoir afin un DTN après Moïse Ekoué. Même s’il n’est qu’un intérimaire, il a les mêmes attributs qu’un titulaire au poste. Je crois qu’il fera un bon ensemble avec les sélectionneurs nationaux, la FBF et le ministère des sports pour que le football à la base toujours prôné devant les micros et les caméras soit enfin une réalité sur le terrain. Je ne doute pas de ses compétences. Adolphe Ogouyon à du vécu et ça lui revient maintenant de montrer à ses compatriotes par la qualité de son travail que c’était une erreur de ne pas l’avoir un peu plus tôt. Bonne mission à lui.

Steve Maurice ZOUNON, Rédacteur en Chef/ LE CHAMPION

Tout en remerciant le Comité Exécutif de la FBF pour la décision prise, j’aimerais faire quelques observations sous forme d’interrogations.

La FIFA avait-elle donné un deadline aux fédérations affiliées pour la nomination des Directeurs techniques Nationaux de chaque pays? Si oui quelle est la date? Si non qu’est-ce qui presse la nomination d’un DTN par intérim ?

Pourquoi nommer quelqu’un par intérim si une short liste de dossiers est déjà retenue par le CE/FBF et que le nom de l’intéressé y figure déjà comme candidat ? Son poste d’intérimaire n’influencerait-il pas le choix final?

Mieux, le Secrétaire général de la Fédération et le ministre des Sports nous avaient promis une Direction Technique Nationale et non un Directeur, tendons nous vers une Direction Technique Nationale par intérim aussi?
Tout en respectant la décision du CE/FBF je trouve qu’il y avait mieux à faire.

Arnaud ACAKPO, Journaliste Capp FM

Je suis un peu déçu quand bien un semblant de grand pas a été fait. Oui ! Je suis un peu déçu ! Alors que le processus de nomination de la DTN fût annoncé puis lancé, nous avions tous applaudi avec une lueur d’espoir. Malheureusement, le processus a été bâclé. Est-ce le comité mis en place qui n’a pas été à la taille de la mission à lui confiée ? Es-ce les règles qui ont été changées au cours du jeu, du processus ? Qu’es-ce qui n’a pas marché ? Voilà autant de questions qui taraudent les esprits de bon nombre de personnes. En tout cas, les dates n’ont pas été respectées et le processus annoncé n’a pas connu sa belle fin qu’on espérait ! Tout ceci pour des raisons inconnues. Du coup, la FBF nous doit des explications. Au sujet du nominé, désormais Directeur Technique National par intérim à la Fédération Béninoise de Football, Adolphe OGOUYON. Il présente un intellect sans précédent. Connu très peu du monde sportif, il détient un parcours élogieux. Son curriculum vitæ que j’ai parcouru, m’a tellement impressionné. Pour moi, Adolphe OGOUYON est un tacticien très expérimenté au palmarès très riche. Ce n’est pas qu’il y en a pas mieux…le choix, moi je l’apprécie. Adolphe OGOUYON peut assurer la responsabilité. Au moins là, la FBF et Mathurin de-Chacus ont déjoué brillamment les pronostics. Mais quand on me dit qu’il est intérimaire après que le processus de sa nomination n’ait pas été clair sur toute la ligne, je suis encore un peu gêné. Et surtout quand on me dit qu’il a été nommé pour que la FBF se mette en règle vis-à-vis de la FIFA. Je crois qu’on peut mieux faire. Le Bénin, sorti par la grande porte lors de la CAN 2019 après avoir battu le géant Maroc, se veut désormais une grande nation de football. Encore qu’avec la dynamique du gouvernement du président Patrice Talon et son ministre des sports, Oswald HOMEKY, plus rien ne sera comme avant. Il faut que l’amateurisme à grande échelle cesse de gagner du terrain. En attendant, le vin est tiré et nous l’avions bu, le désormais DTN, Adolphe OGOUYON va gérer la DTN. Chacun de nous jugera ses compétences et capacités avec le temps. Le temps, oui ! Puisque c’est à l’œuvre qu’on reconnaît l’artisan.

Evrard DJISSOU, directeur de rédaction de Talent Sports (www.talentsports299.com).

Réalisation: Flavien Atchadé

Le Journal de NOTRE EPOQUE