Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

Digitalisation de l’administration publique : Le Ministère de l’Economie et des Finances fait un point de ses réformes

La Direction des Systèmes de l’Information du Ministère de l’Economie et des Finances (MEF) a organisé le lundi 07 décembre 2020 au Golden Tulip de Cotonou son séminaire « Team Bulding 2020 » pour évaluer et faire le bilan des réformes digitales induites par le Ministère.

« Transformation digitale et expérience usagers/clients : Challenges et perspectives ». C’est autour de ce thème que les informaticiens du Ministère de l’Economie et des Finances se sont réunis pour faire un point d’étape sur la transformation digitale du Ministère ; présenter les innovations majeures depuis 2016 (DSI, DGI, DGB, DGTCP, DGDDI, ANDF, etc.) ; élaborer un plan d’action collectif pour l’amélioration de l’expérience utilisateurs/clients ; améliorer le team spirit entre collègues IT au travers des ateliers, jeux et activités de team building. Ce sont les objectifs de ce séminaire sous la houlette d’Alain AHOUNOU, Directeur des systèmes de l’information (DSI) du MEF appuyé par Cabinet international de Conseil en Management de la Performance certifié ISQ Managere Afrique Bénin dirigé par Déo-Gratias ZOHOUNGBOGBO et Brice CRINOT. Deuxième du genre après celui de 2018, ce séminaire passe aussi comme une évaluation des performances de la DSI qui accompagne les autres structures du ministère dans leur transformation digitale.

En plantant le décor, Alain AHOUNOU a reprécisé le contexte et les objectifs de ces assises avant de faire un point d’étape des réformes digitales entreprises au Ministère de l’Economie et des Finances depuis 2016. Pour lui, même s’il n’est pas aisé de s’apprécier, le bilan est reluisant au regard du tableau que présentait cet important département ministériel à l’avènement du pouvoir Patrice TALON.

Tour à tour, les responsables informatiques des différentes structures sous tutelle du ministère ont fait le point des réformes digitales dans leur entité. Les services en ligne de la Direction générale des impôts (DGI), de l’Agence nationale du domaine et du foncier (ANDF), de la Direction générale du budget (DGB), de la Direction générale du trésor de la comptabilité publique (DGTCP), de la Direction générale des douanes et droits indirects (DGDDI), du Contrôle financier (CF) etc. ont été passés en revue. Le SEMO, le e-notaire, le SIGFIP etc. sont autant de plateforme pour mieux servis les usagers du Ministère de l’Economie et des finances.

Repartis en ateliers, les participants ont échangé sur la pertinence des réformes opérées, leur degré de satisfaction des usagers/clients et les perspectives. Des assises du genre sont envisagées dans les prochains jours pour plus de performances au Ministère de l’Economie et des Finances, de l’administration publique en général.

+ deux photos