Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

Invité sur Actu Matin de Canal 3 Bénin : Le maire Roland DA HEFA parle des atouts d’Adjohoun et apprécie les réformes du Président Talon

L’émission Actu Matin de la télévision Canal 3 Bénin a reçu dans la matinée de ce lundi 9 mars 2020, le maire de la commune d’Adjohoun, Roland DA HEFA. Occasion pour l’édile d’exposer sans langue de bois les potentialités que regorge sa localité. « La commune d’Adjohoun peut vendre beaucoup de choses. Elle a la chance d’avoir double aspects géographiques. C’est une commune dans laquelle il y a le plateau et la plaine. Il y a quatre arrondissements qui sont traversés par l’eau et cet aspect géographique a le mérite de lui donner de fortes potentialités agricoles, de pêche, de l’élevage et aussi un attrait touristique. La commune d’Adjohoun peut vendre du tourisme, de l’investissement en agriculture, en élevage, en pêche et donc beaucoup de choses » a laissé entendre le premier citoyen de la commune d’Adjohoun avant de faire la lumière sur ses actions à la tête de la commune depuis quelques mois.

Des infrastructures sociocommunautaires à l’amélioration des conditions de vies et de travail des agents de la mairie et des populations en passant par les réformes administratives, le maire Roland DA HEFA a tout passé au peigne fin avec son hôte. « Quand je suis arrivé, j’ai posé mon diagnostic et j’ai compris tout de suite qu’il faut une administration au service du développement et cela passe par les Hommes. J’ai revu aujourd’hui entièrement l’organigramme de la mairie et ça permet de faire ce que nous faisons. Il y avait une certaine fuite des recettes. J’ai pris service avec trois mois d’arriéré de salaires dûs aux agents de la mairie et la commune d’Adjohoun ce n’est pas aussi petite que ça. Donc, il fallait aller rapidement au guichet unique. Or vous savez que quand on parle de réforme, il faut compter souvent trois, quatre ou cinq mois à cause des différentes procédures. Néanmoins, nous l’avons fait et depuis janvier passé le guichet unique est fonctionnel à Adjohoun pour nous permettre de sécuriser les recettes de la commune » a expliqué l’élu communal.

Questionné sur son appartenance au parti Bloc Républicain, le maire Roland DA HEFA n’est pas allé par quatre chemins pour justifier son choix qui découle de la réforme du système partisan, et de féliciter le chef de l’Etat pour cette réforme salvatrice. « Quand j’allais aux élections, il n’y avait pas le parti Bloc Républicain et pour être élu communal il faut prendre par un scrutin de liste. La liste sur laquelle j’avais une option favorable, c’était la liste FCBE à l’époque. C’est le lieu de saluer le courage du Chef de l’État S.E.M Patrice Talon qui, dès son arrivée a vu que cette façon de faire la politique n’était pas la bonne. Je peux vous le confesser, si on était dans l’ancien système politique de notre pays, je n’aurais jamais été élu maire. Moi, pour l’idéal que je défends, l’option du Bloc Républicain cadre beaucoup plus avec tout ce que je fais parce qu’ici, on prône le libéralisme économique et c’est la formation politique dans laquelle il y a beaucoup plus de jeunes et de femmes qui constituent quand-même des couches importantes de la société. Le Bloc Républicain c’est 33% de femmes et 40% de jeunes et là je me retrouve comme un poisson dans l’eau pour avoir voix aux chapitres et pouvoir m’exprimer » a-t-il dit en substance.