Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

Multimédia et communication axée sur le tourisme : Le centre Ouadada forme des jeunes béninois.

Le Bénin dispose d’un potentiel culturel et touristique exceptionnel. Pourtant, ce secteur ne génère que 0,7 % du PIB national. Le manque de formation professionnelle dans les métiers de guidage touristique et de médiation culturelle explique en partie ce fait. A cela s’ajoute l’absence de supports de communication nécessaires pour mieux valoriser le patrimoine culturel et touristique du Bénin. Pour relever le défi, OUADADA, Centre Culturel, Artistique et Touristique a décidé de former des jeunes béninois en « Multimédia et communication axée sur la promotion de la culture, du patrimoine et du tourisme au Bénin ». Une formation qui s’inscrit dans le cadre du projet d’« Insertion économique et renforcement des capacités des jeunes en création numérique et communication axées sur la promotion de la culture, du patrimoine et du tourisme au Bénin », financé par l’Union européenne au Bénin. Lumière sur un projet ambitieux porté par Gérard Bassalé, promoteur du Centre Ouadada.

Le projet vise à former sur trois (03) ans, à raison de deux promotions par an, une soixantaine de jeunes béninois en guidage touristique et production de contenus multimédia. Les jeunes seront outillés notamment sur les méthodes et techniques de cadrage, photographie, montage vidéo, traitement d’images, graphisme, création de site web de même que sur les méthodes et techniques d’accueil de public puis de guidage touristique.

En outre, Ils disposeront d’une parfaite connaissance des spécificités culturelles et atouts touristiques du Bénin. Des connaissances qui leur seront transmises par des professionnelles du tourisme du pays. Entre autres, on citera la directrice de l’Office du tourisme à Porto-Novo, les directeurs de l’EPA – Ecole du Patrimoine Africain puis de l’Institut National des Métiers d’Arts d’Archéologie et de la Culture Inmaac Uac. Le volet multimédia sera assuré par des professionnels de la France avec des cours pratiques en salle et des descentes régulières sur le terrain.

Un cahier de charge est en effet affecté à chaque promotion pour la production d’un certain nombre de supports écrits et visuels qui valorisent le potentiel touristique d’une ville du Bénin. Pour les six promotions, les villes de Porto-Novo, Ouidah, Abomey, Dassa, Bohicon et Parakou ont été identifiées. Prospectus, dépliants, mini-guide touristique, site web pour le projet, sont quelques réalisations attendues des participants à la formation en multimédia et communication axée sur le tourisme. En clair, on assistera au thème d’une telle formation, à l’émergence d’un vivier de compétences pour le rayonnement de ce secteur au Bénin. C’est en tout cas le vœu cher au Coordonnateur du projet Gérard Bassalé qui pour y arriver, se fait assister par un Conseiller à l’insertion professionnelle. Le CIP est en effet disponible pour suivre et orienter les jeunes dans l’employabilité ou la création d’entreprise en tourisme.

La première promotion des participants à la formation a fait sa rentrée le lundi 10 août 2020 dernier au Centre Culturel, Artistique et touristique Ouadada à Porto-Novo, sous les auspices de l’Union Européenne et de l’association INCITE, le second partenaire du projet. Cette rentrée intervient à l’issue d’un processus de recrutement assez élaboré qui a permis de retenir cinq (05) filles et cinq (05) garçons. Au total, 744 dossiers sont reçus après un appel à candidature lancé le 08 juillet 2020 sur toute l’étendue du territoire national. 71 candidats sélectionnés seront invités à prendre part au test et à l’entretien au bout desquels, les dix (10) meilleurs jeunes sont sélectionnés.

Une nouvelle session est prévue au début de l’an 2021. Elle sera annoncée sur les plateformes de communication du Centre Culturel, Artistique et touristique Ouadada.

Mariam Tikada