Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

Parakou : L’ANIP présentée au conseil municipal.

Une délégation de l’agence nationale d’identification des personnes physiques (ANIP) était dans les locaux de la mairie de Parakou dans l’après midi de ce mercredi 15 juillet 2020. La délégation est allée présenter la structure aux élus municipaux.

Présenter l’ANIP à travers son ancrage juridique, ses attributions et ses prestations courantes au conseil municipal de Parakou. Tel est l’objectif de la descente d’une délégation de la structure à la mairie de Parakou. La démarche vise aussi à permettre au conseil municipal de s’appuyer sur l’ANIP pour réussir sa mission de développement de la commune.

Il a été question au cours de cette séance d’information et de sensibilisation de présenter aux élus, l’Agence nationale d’identification des personnes physiques. Notamment le cadre juridique de sa création, il s’agit de la loi 2017-08 du 19Juin 2017. Les attributions et prestations courantes de L’ANIP n’ont pas été occultées.

Le deuxième adjoint au maire a l’ouverture de la séance, a salué la démarche des responsables de l’ANIP en décidant de venir échanger avec le conseil municipal. Ce qui permettra aux uns et autres d’être informés de ce que fait cette agence.

Romuald Ogoubiyi, manager des services publics a indiqué que l’ANIP à travers ses attributions et prestations contribuera à aider le conseil municipal à bien gérer les affaires locales. Il a rappelé que les attributions de l’ANIP sont fixés par un décret. Il s’agit entre autres de la conception et de la réalisation technique du registre des personnes physiques, la gestion technique du registre national des personnes physiques, la détermination l’attribution et la conservation du numéro personnel d’identification.

Les élus ont eu droit d’amples informations après la présentation de l’ANIP et sont désormais édifiés ce qu’ils peuvent tirer de cette structure pour le bonheur du processus de développement à la base.

Cellule de Communication de la Mairie de Parakou

Le Journal de NOTRE EPOQUE