Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

Clôture du séminaire des sélectionneurs des équipes de catégorie, leurs adjoints et les TMO  : La FBF tient le pari du renforcement des capacités des entraîneurs.

Comme annoncé, les travaux du séminaire national à l’endroit des responsables des sélections nationales de catégorie, de leurs adjoints et des Officiers Médias ont pris fin dans l’après-midi du mercredi 26 Août 2020 au siège de la FBF à Djassin, Porto-Novo. Pendant deux jours, les participants ont renforcé leurs capacités sur l’identité, la culture, le modèle et le style de jeu.

Doter les différentes équipes nationales d’une identité et construire un football béninois autour des réalités socioculturelles du pays. Tel est l’objectif dudit séminaire qui a rassemblé les sélectionneurs autour du Directeur Technique National par intérim Adolphe Ogouyon. Ainsi, ce rendez-vous de donner et de recevoir a permis aux participants de s’inspirer du modèle Nantais avec Adolphe Ogouyon et celui de “Lens” avec Jean-Marc Adjovi-Boco.

 

La culture allemande partagée avec les entraîneurs

Au nombre des communicateurs, le coach Moussa Latoundji de l’équipe nationale A’ a partagé les expériences vécues avec Energy Cottbus avec ses collègues. Pour lui, Cottbus étant une petite région, les dirigeants du club ont forgé leur identité sur le jeu en bloc pour défier les grandes écuries. Il n’a pas manqué d’ajouter que les principales valeurs qui ont facilité la réussite de ce modèle ont été la rigueur, la détermination, la discipline et la ponctualité.

 

La réussite de Diambars passée au peigne fin

Le Directeur Général de Diambars et actuel Conseiller Technique du ministre des sports Jean-Marc Adjovi-Boco est également intervenu pour partager ses expériences avec Diambars dont la signification en Wolof veut dire “guerriers”. Selon ses dires, le Bénin doit pouvoir se faire connaître à travers son style, qui en réalité, doit s’inspirer de l’histoire du pays. Dans cette dynamique, il a pris pour exemple les femmes amazones qui étaient connues à l’époque pour leur bravoure. Les équipes nationales féminines devraient si possible s’inspirer de ce modèle, a-t-il complété.

 

Michel Dussuyer confiant en l’avenir,

L’honneur est revenu au sélectionneur national Michel Dussuyer de partager par Skype les secrets de la qualification en quart de finale des Ecureuils à la dernière CAN. Il s’est réjoui de l’initiative et croît que tout ceci sera bénéfique pour l’avenir.

 

Pour un coup d’essai, ce fût un coup de maître pour Adolphe Ogouyon.

Installé dans ses fonctions il y a quelques mois, le tout nouveau Directeur Technique National par intérim pose déjà les jalons d’une restructuration du football béninois. A travers ce séminaire, il a insisté sur la franche collaboration qui doit désormais caractériser les responsables des sélections et leurs adjoints. Aussi, il a rappelé que toutes les sélections nationales devront dorénavant jouer de la même manière.

 

Un satisfecit pour la FBF.

Au terme des travaux, les participants ont exprimé toute leur reconnaissance au comité exécutif de la FBF pour ce séminaire qui, auparavant n’avait jamais eu lieu. Par ailleurs, ils ont souhaité que les dirigeants suivent cette volonté du DTN par intérim afin de concrétiser le rêve d’un Bénin performant dans toutes les catégories.

Cellule de communication de la FBF