Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

OM : Eyraud explique “le but qui compte double”

Jacques-Henri Eyraud est revenu sur sa déclaration concernant le but inscrit en dehors de la surface qui pourrait compter double. Il assure qu’elle a été sortie de son contexte.

“Ça tombe très bien que vous m’en parliez. Quand j’ai fait cette déclaration, c’était lors d’une conférence sur les innovations dans le football de demain. C’était dans un cadre bien précis où l’objet était justement de lancer des idées, des hypothèses, des propositions, ce n’était pas comme ça, en l’air, un matin en me levant, sans que personne ne m’ait rien demandé”, a déclaré le président de l’OM lors d’un entretien accordé à France Football.

“Imaginez si c’est moi qui avais dit ça !”

Il pense que les médias sont plus sévères avec lui qu’avec d’autres : “À cette même conférence, Arsène Wenger était aussi invité et a dit des choses passionnantes, l’une d’entre elles étant que le manager du futur ne serait pas un spécialiste du football, mais serait un data scientist. Imaginez si c’est moi qui avais dit ça ! Mais, quand c’est Arsène Wenger, on écoute et on trouve, comme moi, que ça mérite de faire réfléchir. Car je pense que le foot doit se remettre en question.”

La popularité de JHE paraît effectivement avoir pâti de cette sortie.