Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

COMMUNALES 2020 : Enfin les maires, Atrokpo à Cotonou (Liste des autres maires élus)

CONSEIL COMMUNAL 4ème mandature

Maire: Luc ATROKPO

1er Adjoint: AHOUANDJINOU Randyx

2ème Adjoint : ADJAGBONI Gratien

3ème Adjoint au Maire : Irène BEHANZIN

CA 1: OTCHO Épiphane

CA 2: ZOUNFA HOUNSOU Zachée

CA 3: ADETONANH Omer Maurille

CA 4: ADEDJOUMA Saliou Adélabou

CA 5: DEKOUN Parfait

CA 6: Dénis GNONLONFOUN

CA 7: Mme BOCCO Inès Muriel

CA 8: GBAGUIDI COSSI Alain

CA 9: HOUESSINON Augustin

CA 10: GNIDOKPONOU Comlan Yves Christian

CA 11: AYAOVI Raymond Georges

CA 12: AKINDES Samuel

CA 13: FOLLY Bébé

Le parcours de Luc Sètondji ATROKPO

Avec la quatrième mandature de la décentralisation qui s’ouvre, Cotonou la capitale économique du Bénin a un nouveau Maire

Investi dans cette fonction, samedi 6 juin 2020 sur désignation de son parti l’Union Progressiste(UP), Luc Sètondji ATROKPO ambitionnait d’être dans les ordres. Cet ancien séminariste et juriste de formation était dans une autre vie, commerçant et enseignant au cours secondaire à Bohicon.

A la faveur de son entrée en politique, Luc Sètondji ATROKPO est élu trois fois député. Il a été surtout en 2003 Premier Adjoint au Maire et depuis 2007, Maire de cette ville située dans le centre-Bénin où Luc Sètondji ATROKPO est président de l’Union des Communes du Zou. A 47ans, il est également le président unanimement élu à la tête de l’Association Nationale des Commune du Bénin (ANCB) et est le Premier Vice-Président du Conseil des Collectivités Territoriales de l’UEMOA.

A 47ans, Luc Sètondji ATROKPO fait partie des Maires béninois et africains très appréciés et qui font bouger les villes qu’ils ont à charge de développer. A Bohicon, ce dynamisme a fait accumuler à la Commune et à son premier citoyen, des récompenses ( prix de la «meilleure commune de la coopération allemande» en 2009, prix du «meilleur acteur de la coopération décentralisée au Bénin» des Trophées Djembe Awards en 2010, etc…)

C’est dans la même dynamique que Luc Sètondji ATROKPO, avec la collaboration de ses collègues élus municipaux de Cotonou, entend inscrire sa vision pour relever les défis du rayonnement de la ville de Cotonou qui l’a vu naître et où il a mené une campagne victorieuse aux élections communales de mai 2020.

Les premiers mots de Luc S. ATROKPO après sa désignation au poste de Maire de Cotonou.

“Je veux remercier toutes les structures qui ont travaillé pour la bonne organisation des élections. Je voudrais remercier les responsables de l’UP parce que si je suis la c’est parce que les autorités du parti ont bien voulu. Je voudrais remercier le président du parti, le présidium, les personnalités…tous ceux qui ont travaillé. Je voudrais remercier les conseillers municipaux, toutes tendances confondues. Nous avons été installés, le maire et ses adjoints ont été désignés. Et nous allons demander à Dieu de nous aider à relever le défi. Nous avons le défi de travailler à une ville de Cotonou, attrayante. Nous allons travailler pour que, comme un seul homme, nous puissions aller au-devant des préoccupations des cotonois et des cotonoises. Je fais confiance en l’équipe. Je sais que ces défis, grâce à Dieu, nous allons les relever, ces défis…Je n’ai pas vu de clash, moi (entre les concurrents au poste de maire). J’ai vu un conseil communal, un conseil municipal uni, et le défi nous allons relever cela ensemble”.

Transcrit par Inf’au Zénith.