Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

Dépôt de dossiers pour les élections communales et municipales : Doublons, mineurs, ces partis toujours archaïques

La CENA de cette année n'est pas encore sortie de l'auberge pour le dépôt des dossiers de candidature

La phase du contrôle de la validité des pièces, la deuxième démarre le dimanche 15 mars 2020 à la CENA a connu son épilogue. A l’issue de cette étape éliminatoire, les partis auront leur récépissé définitif et pourront se lancer sur le terrain. Mais avant çà, l’institution qui organise ces élections a réuni les partis pour leur transmettre les insuffisances de leurs dossiers. Des cas de doublons inter et extra partis en passant par le positionnement des mineurs, ces partis ont encore beaucoup à faire en 72 heures pour se conformer et sortir des méthodes archaïques.

Selon le code électoral, notamment en son article 41 les partis ont 72 heures ouvrables pour remplacer les indélicats qui ont pu se faire inscrire sur plusieurs listes et également plusieurs endroits sur une même liste. Ces cas de doublons constatés par la commission électorale nationale autonome seront poursuivis par le procureur de la République. Les cas grave constatés restent le positionnement des candidats mineurs. Une chose interdite par le code électoral. Des méthodes résolues que ces partis politiques n’ont pas oublié dans leur ancienne vie.

Mais les innovations du code électoral donnent des casse-têtes aux partis politiques en liste pour les élections communales et municipales du 17 mai prochain. Si 9 parmi les 12 existants au Bénin ont pu franchir la porte de la commission électorale nationale autonome CENA avant minuit du 11 mars dernier pour s’enregistrer, quelques uns seulement étaient vraiment prêts. Les neuf (09) partis politiques qui ont pu être à la Cena ce 12 mars à 00h sont : Bloc républicain (Br), Union Progressiste (Up), Force cauris pour un Bénin émergent (Fcbe), Force cauris pour le développement du Bénin (Fcdb), Union Démocratique pour un Bénin Nouveau (Udbn), Mouvement des élites engagés pour l’émancipation du Bénin (Moele–Bénin), Parti pour l’engagement et la relève (Per), Mouvement Populaire pour la Libération (MPL), Parti du renouveau démocratique (Prd).

Mais au lendemain de leurs enregistrements, le constat est que certains n’étaient visiblement pas prêts. En effet, seuls le Bloc républicain (Br) et l’Union Progressiste (Up), ont reçu leur récépissé provisoire dans les heures qui ont suivi le jeudi. Les Forces cauris pour un Bénin Émergent (FCBE) ont eu leur récépissé provisoire le vendredi. Après eux, les autres à savoir Union Démocratique pour un Bénin Nouveau (Udbn), Mouvement des élites engagés pour l’émancipation du Bénin (Moele–Bénin), Parti pour l’engagement et la relève (Per), Parti du renouveau démocratique (Prd) ont été délivrés dans la journée de samedi.