Les membres de l’ONG Gbèdégbé pour la paix et le développement étaient en assemblée générale ordinaire ce samedi à Abomey-Calavi. Deux temps forts ont marqué les travaux: l’adoption des rapports d’activités des années 2018 et 2019 et la validation des activités prévues dans l’agenda de 2020. Au terme des travaux le président Odilon Dogbo et son équipe obtiennent des lauriers de la part des membres de cette auguste ONG.

C’est par un standing ovation que les rapports moraux et financiers de 2018 et 2019 ainsi que les
activités prévues au titre de l’année 2020 ont été validées par les membres de l’ONG Gbèdégbé pour la paix et le développement. Les membres de cette prestigieuse organisation non gouvernementale qui excelle depuis plusieurs années dans la valorisation de la personne humaine, la contribution à son bien être et à son émancipation en assemblée générale ordinaire ce samedi conformément aux dispositions statutaires de ce creuset. Après les deux discours qui ont ponctué l’ouverture officielle des travaux, les choses sont allées très vite avec la présentation des rapports moraux et financiers des deux dernières années.

C’est ainsi que le Trésorier Général Hugues Romain Tchibozo et le Secrétaire Général Elvis Olivier Kayodé Houinssa se sont succédés au pupitre pour présenter les rapports moraux et financiers de 2018 et 2019. On note plusieurs activités réalisées toute chose qui n’

occulte pas les radieuses perspectives de 2020. Parlant justement de 2020, les activités à réaliser au titre de l’année nouvelle qui démarre dans un peu plus de trois mois sont nombreuses. On peut citer entre autres la réalisation de forages, de toilettes dans des écoles, des dons dans des hôpitaux et orphelinats, les activités dans le cadre de la célébration de la journée internationale de la femme, la campagne de lutte contre la tuberculose, la valorisation de la culture endogène, de la fête de Noël etc.

C’est Noudéhouénou Cyrille Aubis Soudé, chargé de mission et directeur départemental des projets Zou-Collines qui a conduit les débats qui ont suivi les présentations. Diverses doléances et propositions ont été prises en compte dans le rapport final qui a été par la suite adopté par acclamation. C’est donc mission accomplie pour le président Odilon Dogbo qui s’est réjouit de la bonne tenue des travaux avant de rassurer les siens que son équipe et lui n’entendent point dormir sur leur lauriers. Au contraire, le moral est au beau fixe pour faire face aux défis de la nouvelle année.