Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

EdF : Benzema victime de sa communication ?

Fred Hermel, journaliste spécialisé sur le football madrilène, a donné son point de vue concernant la situation de Karim Benzema vis-à-vis des Bleus. Il pense que l’attaquant s’est complètement planté dans sa communication.

“Quand on voit ses affaires, sa communication, et quand on le connaît vraiment, ce n’est pas la même personne. Comme Anelka, c’est un bon mec, mais dans la com’ ils se sont plantés d’une manière terrible”, a-t-il estimé au micro de Team Duga. Il pense que le joueur madrilène a ruiné ses chances lors d’une interview donnée en 2016 : “L’erreur suprême, c’est l’interview dans Marca, juste avant l’Euro, quand il parle de ‘la partie raciste de la France’, estime Hermel. Je me souviens, j’étais à l’époque dans un programme de télé en Espagne, et on me montre ça en me disant : ‘Ça y est, tu vas encore défendre Benzema’. Et moi-même j’ai dit : ‘Mais comment voulez-vous que je défende Benzema là-dessus ?’ C’est une erreur monumentale. Sans ça, il serait champion du monde aujourd’hui”, a-t-il ajouté.

“Karim a beaucoup souffert de ne pas avoir joué l’Euro”

Hermel considère également que Didier Deschamps n’a pas été correct avec Benzema : “Il a quand même annoncé à Karim Benzema qu’il ne jouerait pas l’Euro par téléphone. Alors que Madrid, ça n’est pas loin… Au sein du vestiaire du Real, des gens ont dit que c’était incroyable qu’on puisse se priver d’un tel joueur sans au moins venir le voir cinq minutes et le lui dire en face à face. Je sais en tout cas que Karim a beaucoup souffert de ne pas avoir joué l’Euro dans son pays.”

Benzema en reste finalement à 27 buts inscrits en 81 apparitions en équipe de France. Ses chances de retour paraissent aujourd’hui très réduites.