Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

Littérature sans frontière  : Anne Bourrel, la plume dorée et perméable.

Née avec l’écriture dans les veines, l’écrivaine française Anne Bourrel nous fait découvrir à travers sa plume le vécu des humains de part les quatre coins du monde.

Ses romans nous parlent mieux sur maintes sujets de la vie et du monde. Jugeote bien en place, Anne Bourrel à une expérience bien corsée et caustaud pour la littérature.

Des nos jours, nous comptons plusieurs   acteurs littéraires en Afrique et dans le monde. Mais parmi les littéraires, nous comptons les écrivains influents de la littérature et aujourd’hui celle-ci n’est pas des moindres,son nom est Anne Bourrel.

Après ses études de lettres à Montpellier et à Twickenham, elle fut professeur de langue en Angleterre puis quelques années plus  tard revient en France. En France, elle a travaillé dans le domaine des ressources humaines puis après, elle se consacre pleinement à l’écriture.

Romancière et dramaturge, elle a écrit une pièce chorégraphique, un effort de mémoire pour la compagnie de danse l’Essoreuse, basée à Saint Dénis, puis des textes pour le théâtre dont, Gualicho une des meilleures pièces joué à plus de 250 fois à travers le monde par la comédienne fétiche Charo Beltrán Nuñez.

Contrebande, est son premier roman sonore noir paru en 2002 est mal publié car, il passe inaperçu. Pour cette raison, son deuxième livre change d’éditeur. Le roman intitulé Laïd, est une enquête sur la mémoire de la guerre d’Algérie.

En 2012, remarquée par le romancier, Liliane Bathelot et l’éditeur de la manufacture de livre Pierre Fourniaud, Anne Bourrel publie Gran Madam’s un roman qui marque son entrée dans le monde littéraire  et éditorial. Après plusieurs voyages de ce roman, elle vient publier l’invention de la neige, puis du théâtre Gualicho théâtre flamenco et ceci en 2016.  Notons que ces parutions littéraires,  ont chacune leur particularité avec un style d’écriture simple et attrayant.

En avril 2018, la talentueuse écrivaine Anne Bourrel, dote le monde littéraire d’un roman intitulé ”le dernier invité” ceci accompagné d’une pièce de théâtre sur le tango, voyez comme on danse. Ceci interprétée par Charo Beltrán Nuñez,Jean Sébastien Rampazzi  et Edgardo Navarro. Anne Bourrel lit et performe ses textes dans une ambiance mélodieuse ceci accompagnée par plusieurs artistes et musiciens.

Pour le dernier invité, elle propose une installation plastique en fil de laine rouge.

Rappelons que l’écrivaine française Anne Bourrel, est lauréate de six prix littéraires.

À lire ses romans , on comprend le sens de l’originalité de sa plume, ses voyages à travers le monde lui donne l’aisance de ressasser les faits de l’Afrique et du monde. Nous comprenons en partie son amour pour l’Afrique à travers les traces d’écritures surtout le texte”Écrivain, quand même c’est une grande classe” de l’autre en première ligne et de la collection des quatre vents.

Nous avons des romans comme, ” dernier invité” édition manufacture du livre paru en avril 2018,

” L’invention de la neige” édition la manufacture du livre paru en  février 2016,

”Gran Madam’s” édition la manufacture du livre paru le 5 février 2015,

Le roman de ” Laïd” acoria, 2008,

”Contrebande” paru à L’Harmattan en 2002

Pour le théâtre nous avons, ”voyons comme on danse” édition la manufacture paru en 2018,

”Gualicho” édition la manufacture du livre paru en 2016.

Anne Bourrel est une romancière et dramaturge bien féroce. Car elle combine bien son savoir faire avec l’art contemporain et plastique. Elle innove toujours dans son domaine.

Aristide A. ( Corresp.Lomé)