Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

CORONAVIRUS : 15 communes au sein du cordon sanitaire pour la riposte contre le COVID-19 au Bénin

Après l’évaluation des mesures prises par le Gouvernement dans le cadre de la riposte à la pandémie du CORONAVIRUS (Covid-19), le cordon sanitaire établi pour compter du 30 mars 2020 est maintenu jusqu’au lundi 27 avril 2020 à minuit.

Ledit cordon est élargi à de nouvelles localités et comprend désormais les communes suivantes: Cotonou, Abomey-Calavi, Allada, Ouidah, Tori-Bossito, Kpomassè, Toffo, Zè, Sô-Ava, Aguégués, Sèmè-Podji, Porto-Novo, Akpro-Missérété, Adjara, et Atchoukpa (commune d’Avrankou)

Par conséquent, les mesures antérieurement prescrites , auxquelles s’ajoute une nouvelle mesure reste en vigueur jusqu’au lundi 27 avril 2020 à minuit :

– port de masque obligatoire en tous lieux et par tous au sein du cordon sanitaire

– interdiction d’entrée et de sortie de l’espace du cordon sanitaire sauf dérogation des préfets ;

– interdiction de regroupement de plus de dix (10) personnes en tous lieux à l’exception des espaces marchands, avec obligation de respecter une distance d’un mètre (1) minimum entre personnes ;

– interdiction de circulation des bus et minibus de transport en commun de personnes ;

– interdiction aux taxis-motos de transporter plus d’une personne à la fois ;

– fermeture des bars, discothèques, et autres lieux de réjouissance ;

– obligation de respecter une distance d’un (1) mètre au minimum entre usagers de restaurants et maquis ;

– obligation pour les employeurs, sur les lieux de travail, d’installer le dispositif de lavage des mains et de faire respecter la distance d’un (1) mètre minimum entre personnes ;

– limitation du nombre de passagers à bord des taxis et embarcations à trois (03) au maximum ;

– prescription aux usagers des espaces marchands (boutiques, magasins, supermarchés, marchés ordinaires et autres) d’observer la distance d’au moins un (1) mètre entre personnes.

Toutefois, sont autorisées :

– les cérémonies d’inhumation dans la stricte intimité familiale et ne regroupant pas plus de dix (10) personnes, lesquelles doivent respecter la distance d’un (1) mètre minimum entre elles ;

– la circulation des véhicules de transport de marchandises.

Par ailleurs à l’endroit des populations sur toute l’étendue du territoire national, il est demandé de réduire les déplacements au minimum nécessaire et de porter le masque de protection faciale en tous lieux.

Le gouvernement en appelle au sens de responsabilité et de patriotisme de tous les citoyens et les invite au devoir civique de sensibilisation réciproque et collective, aux fins de la mutualisation des efforts pour contrer la propagation de la pandémie du COVID-19.